top of page
  • campusthrnice06

Rencontre avec Didier Leder, Proviseur du lycée hôtelier de Marseille


La rentrée des classes est l'occasion de rencontrer Didier Leder, proviseur du lycée hôtelier de Marseille qui partage avec nous sa vision des enjeux de notre filière de formation.




Quelle est l'évolution des effectifs d'apprenants dans la filière HRC?

Nous assistons indéniablement aux conséquences d'un manque d'attractivité de la filière alors que nous n'avons jamais eu autant de postes non pourvus dans nos métiers. La crise COVID a bien entendu accéléré cet effritement des vocations mais cela avait déjà débuté depuis environ 8 ans. A titre d'exemple, nous avons perdu environ 100 élèves sur cette période toutes formations confondues. L'apprentissage est toutefois resté stable et demeure clairement le parcours préféré des professionnels pour recruter.

Quelles sont pour vous les causes de cette baisse des effectifs ?

Comme je le disais, les vocations que nous avons connues les décennies précédentes se font plus rares et cela a pour conséquence directe d'avoir moins de nouveaux talents sur les bancs de nos écoles. Nous faisons également face à la forte concurrence de l'enseignement privé qui développe ses propres classes de BTS ainsi que de l'apprentissage.

Quels sont vos chantiers de rentrée ?

ll est urgent de renouer le lien physique avec les professionnels du territoire pour s'adapter sans cesse à leurs besoins sur le terrain et adapter ainsi nos formations. Nous allons d'ailleurs organiser une journée Portes Ouvertes à destination des professionnels le 3 octobre prochain à 11 heures au sein de notre établissement.

Nous travaillons également étroitement avec Christophe GARGOT, Délégué académique aux Relations Européennes, Internationales et à la Coopération, qui a imaginé cette initiative autour de la gastronomie méditerranéenne : Le Manifeste pour une ambition gastronomique méditerranéenne. Fédérant chefs, professionnels et acteurs de la filière afin d’évoquer les multiples enjeux concourant à la gastronomie et à ses filières à l’échelle méditerranéenne. Ce manifeste permettra d'adresser les défis à la fois gastronomiques, économiques, logistiques, éducatifs et environnementaux pour affirmer une ambition et une démarche commune sur les deux rives de la méditerranée.

94 vues0 commentaire
bottom of page